Présentation de l’application Polynum

Le vendredi 11 janvier à 14h et le lundi 14 janvier à 15h30, Polynum, le service de reprographie en ligne sera présenté aux personnels en salle A 709. Cette application est connectée à MyCourse, vous pourrez à la fois demander l’impression d’un document et le mettre en ligne sur la plateforme.

Programme des ateliers CIP


Comme chaque année, Le CIP organise des ateliers TICE au second semestre. Les thèmes des ateliers de cette année porteront sur les ressources Aunege, la conception de diaporama, le web social et le podcast.


Le programme complet vous sera communiqué ultérieurement.

Une nouvelle charte graphique pour MyCourse
MyCourse fait peau neuve et se pare des couleurs éclatantes des sites de Dauphine.

Le e-learning à Dauphine sur France Culture
Un étudiant Dauphinois témoigne de l’utilisation des TICE dans « Le choix de la rédaction » sur France Culture.
Ecoutez l’interview


Aunege, un film primé
Le prix européen MEDEA de la meilleure ressource multimédia a été attribué à une ressource Aunege réalisée par l’université de Paris 1.
Voir la ressource

photo garreau

Retour sur le podcast à Dauphine avec Nicolas Berland

Depuis le second semestre 2011-2012, l’université s’est dotée d’une solution de podcasting.

Nicolas Berland, Responsable du département Comptabilité-Contrôle et du Master 202 Contrôle de gestion a été le premier à Dauphine à utiliser ce dispositif. Nous sommes allés recueillir ses impressions
[LIRE LA SUITE]

 

Les premiers diplômés du C2i à Dauphine

La première session C2i s’est déroulée au second semestre de l’année universitaire 2011-2012.
Soixante-quinze étudiants s’apprêtent à recevoir leur certificat lors d’une cérémonie qui aura lieu avant Noël.
[LIRE LA SUITE]

Développement des partenariats université/entreprise, formation continue et rôle du e-learning

Depuis la loi LRU sur l’autonomie des universités, les universités se doivent de trouver de nouvelles sources de financement.
La formation continue universitaire qui était jusque récemment articulée autour des formations diplômantes se met donc à développer des formations courtes et sur-mesure en partenariat avec les entreprises.
[LIRE LA SUITE]

Université Paris-Dauphine
Centre d'ingénierie pédagogique
support.mycourse@dauphine.fr
http://www.cip.dauphine.fr/

 

Retour sur le podcast à Dauphine avec Nicolas Berland

Depuis le second semestre 2011-2012, l’université s’est dotée d’une solution de podcasting.

Cet équipement permet l’enregistrement vidéo de cours, leur production automatique et leur diffusion dans un format Richmedia (vidéo, diaporama de l’intervenant et chapitrage automatique).
Les vidéos produites peuvent être diffusées sur la plateforme pédagogique "Mycourse" par exemple. 

Nicolas Berland, Responsable du département Comptabilité-Contrôle et du Master 202 Contrôle de gestion a été le premier à Dauphine à utiliser ce dispositif. Nous sommes allés recueillir ses impressions.

Confronté à une situation pédagogique à laquelle il n’était pas habitué, des cours magistraux en amphi, il a souhaité en profiter pour réaliser des podcasts. Ces cours, portant sur des connaissances de base en contrôle de gestion, sont réutilisés cette année pour la remise à niveau des apprenants de formation continue. Les étudiants les ont utilisés et en ont été satisfaits.
Il nous explique qu’enregistrer un cours en podcast demande une certaine préparation, notamment au niveau des supports de cours. « Il faut se baser uniquement sur son Powerpoint qui doit donc être bien préparé et éviter de trop se déplacer dans la salle. Il faut également choisir ses exemples  en pensant que le cours sera largement diffusé ».

Les podcasts produits sont actuellement mis à disposition de certaines formations sur MyCourse et seront prochainement diffusés sur la plateforme Itunes University.  Nicolas Berland y voit un intérêt pour la réputation de Dauphine, aujourd’hui peu visible dans le paysage du podcast universitaire alors que l’offre de cours filmés est une vitrine pour d’autres universités.

Deux questions reviennent souvent lorsque l’on parle de podcast : l’absentéisme des étudiants et pour la formation continue, l’accès à des cours gratuits. M. Berland explique que l’enseignement évolue et qu’aujourd’hui, le rôle de l’enseignant  n’est plus seulement de délivrer des connaissances brutes mais d’apporter une plus-value. C’est cette plus-value qui amène les apprenants à choisir une formation plutôt qu’une autre. Il cite en exemple les nombreux podcasts de Stanford et du MIT qui sont des établissements d’excellence reconnus.

Pour conclure, il nous présente le cas d’un de ses anciens doctorants qui a pu expérimenter l’industrialisation et l’automatisation des podcasts à l’étranger, à l’université de Brisbane où les salles sont équipées et automatisées : il suffit d’appuyer sur un bouton avant de commencer le cours pour le filmer et le diffuser automatiquement.

 

Interview de Nicolas Berland

 

 

Les premiers diplômés du C2i à Dauphine

 

Logo C2i   La première session C2i s’est déroulée au second semestre de l’année universitaire 2011-2012. 75 étudiants s’apprêtent à recevoir leur certificat lors d’une cérémonie qui aura lieu le 19 décembre prochain.



 

Qu’est-ce que le C2i ?

Le C2i, Certificat Informatique et Internet est une certification délivrée par les établissements d’enseignement supérieur français. Il vise en priorité les étudiants engagés dans un cursus universitaire de premier cycle. Il permet de valider des compétences numériques, théoriques et pratiques. Ces compétences sont déclinées en cinq domaines.

Les 5 domaines de compétences

Le C2i à Dauphine

Le C2i est pour l’instant destiné aux étudiants de première année qui s’y inscrivent de leur propre initiative. En 2011-2012, 82 étudiants ont suivi la formation au C2i. Ils ont suivis une vingtaine d’heures de TD obligatoires. Les étudiants ont rendu des travaux de qualité malgré la charge de travail supplémentaire et des délais serrés.

La formation des étudiants aux compétences des cinq domaines se fait de la manière suivante : une partie des compétences est acquise via les enseignements dispensés en première année de DeGead ou de DeMi2e (domaines  D1, D2 et D3), une seconde partie fait l’objet d’ateliers spécifiques organisés par le CIP et la bibliothèque de l'université (domaines D4 et D5). Des cours de droit du numérique ont également été dispensés pour compléter la formation des étudiants au domaine D2.

La validation des compétences s’appuie sur les notes des UE obtenues dans la formation, sur un mémoire, sur les comptes rendus des ateliers et sur une épreuve de QCM en ligne.
Le jury s’est réuni le 1er octobre pour valider la liste des reçus et définir les conditions de rattrapage pour chaque domaine.
92% des étudiants ont validé l’ensemble des domaines et obtenu leur certification.

La collaboration inter-services, clé de la réussite

La mise en place du C2i est une entreprise complexe. Six moniteurs de niveau L3 et Master, étudiants à Dauphine, ont été recrutés et formés afin de dispenser les cours aux huit groupes d’étudiants entre avril et juin 2012.

Grâce à la bonne collaboration des différents acteurs (BU, CIP, LSO, MIDO, gestionnaires de planning, professionnels externes,…), le C2i a été mis en place dans des délais très courts.

Un ingénieur pédagogique du CIP a créé le module concernant le travail collaboratif, conçu les supports de cours et formé les moniteurs.

Les cours de droit du numérique ont été dispensés par des professionnels du droits du numériques (SACEM et Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie).

La Bibliothèque a également contribué en préparant  les supports de cours du domaine D4 et en formant les moniteurs.

Et pour la suite ?

Le CIP continue de déployer le C2i pour les étudiants de première année. 160 étudiants sont inscrits pour 2013, un tiers en DeMi2e et deux tiers en DeGead.

Dans les années à venir, l’accès au C2i devrait s’ouvrir à d’autres programmes  notamment aux étudiants de L3.

Le CIP souhaite également développer des modules de formation à distance à destination des étudiants en apprentissage.

Développement des partenariats université/entreprise, formation continue et rôle du e-learning

Quelques chiffres

D’après les derniers chiffres du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, en 2009, les établissements supérieurs publics ont accueilli 448 000 stagiaires en formation continue (+3% par rapport à 2008).

Le chiffre d’affaires généré est de 360 millions d’euros dont les trois-quarts émanent des entreprises.  9 % des diplômes nationaux sont délivrés par la formation continue.1

Ces chiffres montrent la place de plus en plus importante de l’entreprise dans le financement de la formation continue universitaire et les liens de plus en plus étroits qui lient entreprise et université.

Des objectifs politiques pour soutenir ces transformations

En adoptant en juin 2010, le document intitulé « Europe 2020 »2, l’union européenne a défini des objectifs ambitieux en terme d’emploi et de formation.

Entre autre, l’objectif de 50% d’une classe d’âge diplômée au niveau Licence nécessite de repenser l’offre de formation universitaire pour faciliter la reprise d’étude via la formation continue.

Pour répondre aux nouveaux besoins de formations tout au long de la vie, la mise en place de modalités de formation flexibles et personnalisées est nécessaire. L’université doit  pouvoir proposer différents types de formations : présentiels, à distance, mixte.

De plus, depuis la loi LRU sur l’autonomie des universités, les universités se doivent de trouver de nouvelles sources de financement. La formation continue universitaire qui était jusque récemment articulée autour des formations diplômantes se met donc à développer des formations courtes et sur-mesure en partenariat avec les entreprises. Elle se pose désormais en concurrente directe des organismes privés de formation. 

Bien que les entreprises restent majoritairement tournées vers les organismes de formation privés, on constate un développement des partenariats entreprise/université :

Developpement des partenariats

Source : enquête de l'Observatoire Economique de la FFP 3

Utiliser les structures et les compétences e-learning de l’université pour proposer des formations innovantes

Pour répondre aux demandes des entreprises, les services de formation continue des universités peuvent s’appuyer sur les structures e-learning déjà en place dans les établissements.

L’outil principal dont ils disposent est, bien sûr, l’inévitable plateforme de cours en ligne qui est déjà utilisée par une part importante des enseignants. Ils peuvent aussi s’appuyer sur d’autres outils qui ont été mis en place ces dernières années avec l’aide de subventions d’état comme le podcast qui permet de filmer des cours pour ensuite les diffuser (6 millions d’euros distribués aux universités dans le cadre du plan de relance en faveur du développement du numérique à l’Université) auquel on peut ajouter les classes virtuelles (possibilité de suivre des cours à distance via visio-conférence). 

Cette batterie d’outils accompagnée du réseau d’enseignants et d’alumni susceptibles d’intervenir en formation offre des moyens puissants aux universités pour se placer comme une alternative crédible aux centres de formation privés. 

A Dauphine

On peut citer en exemple l’Executive Master « Management de la formation ». Ce diplôme en formation continue développé en partenariat avec la Cegos est destiné aux cadres des ressources humaines et de la formation. Il s’articule autour de modalités pédagogiques innovantes permettant aux professionnels concernés de mener de front leur travail et leur reprise d’études en participant à 14 sessions présentielles de 3 jours toutes les 3 semaines durant un an.

Pour maintenir le lien entre les sessions de formation et coordonner leur travail, les apprenants utilisent MyCourse, la plateforme de cours en ligne. Cette année, ils ont même développé des wikis de veille, de lexique, de bibliographies…

De nouvelles formations courtes de 3 ou 6 mois, conçues sur mesure pour les employés de grandes entreprises, ont également vu le jour récemment, citons Manpower, LCL ou AG2R La Mondiale. Ces formations utilisent toutes la plateforme de cours en ligne pour transmettre des documents ou remettre des devoirs ou des vidéos en ligne.

Notes:

1.Note d’information du 12 mai 2012, Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance [DEPP]
http://www.assises-esr.fr/var/assises/storage/original/application/16ce6f2c59bd54227f8653d5323d2c77.pdf

2. Faire de nos universités des acteurs majeurs de l’apprentissage et de l’orientation tout au long de la vie. Contribution aux Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de la Conférence des Directeurs de Service Universitaire Formation Continue, 24 septembre 2012
http://www.assises-esr.fr/var/assises/storage/fckeditor/File/contributions/contribution_CDSUFC.pdf

3.Observatoire économique de la FFP, Etude 2011 – Bilan et Perspectives, 15 ème enquête annuelle, 22 novembre 2012
http://www.ffp.org/ressources/Rapport_de_synthese_FFP_21_11_2012.pdf